Institution

Dresdner Philharmonie

À propos

L’Orchestre philharmonique de Dresde a 150 ans de tradition en tant qu’orchestre de la
capitale saxonne. Depuis 1870, date à laquelle Dresde a reçu sa première grande salle
de concert, ses concerts symphoniques font partie intégrale de la vie musicale de la
ville. Aujourd’hui encore, l’Orchestre philharmonique de Dresde est un orchestre de
concert avec des excursions régulières à l’opéra concertante et à l’oratorio. Sa maison
est la salle de concert très moderne au Kulturpalast, qui a été inaugurée en avril 2017.
Depuis 2011, Michael Sanderling est le chef d’orchestre principal. Outre Kurt Masur,
chef d’orchestre de 1967 à 1972 et chef honoraire depuis 1994, Paul van Kempen
(1934‐1942), Carl Schuricht (1942‐1944), Heinz Bongartz (1947‐1964), Herbert Kegel
(1977‐1985), Marek Janowski (2000‐2004) et Rafael Frühbeck de Burgos (2004‐2011)
comptent parmi ses prédécesseurs. Heinz Bongartz, Wilhelm Kempff, Rudolf
Mauersberger et Elly Ney ont été nommés membres honoraires de l’Orchestre
philharmonique de Dresde.
Dans le répertoire romantique, l’orchestre a conservé son propre « son de Dresde ». De
plus, il se distingue par sa flexibilité sonore et stylistique, aussi bien pour la musique
baroque et le classicisme viennois que pour les oeuvres modernes. D’importants
compositeurs ont dirigé l’orchestre, de Brahms, Tchaïkovski, Dvořák et Strauss á
Penderecki et Holliger.
Aujourd’hui encore, les premières mondiales jouent un rôle important dans les
programmes de l’orchestre. Les invitations dans les grandes salles de concert du
monde entier témoignent de la haute estime dont jouit l’Orchestre philharmonique de
Dresde dans le monde de la musique classique. Le programme est complété par des
formats éducatifs et familiaux de qualité ; les plus jeunes sont initiés au monde de la
musique classique à travers des répétitions ouvertes au public et des concerts pour
élèves. L’orchestre cherche á promouvoir des jeunes musiciens talentueux grâce à
l’Académie Kurt Masur, qui a accueilli sa première promotion la saison dernière.
La discographie de l’Orchestre philharmonique de Dresde, qui ne cesse de s’agrandir
depuis 1937, témoigne également de son large répertoire. Un nouveau cycle de CD,
dirigé par Michael Sanderling et édité par Sony Classical, est consacré à l’intégralité des
symphonies de Dmitri Chostakovitch et Ludwig van Beethoven.

Postes vacants