Institution

Orchestre national d'Île-de-France

À propos

Orchestre national d’Île-de-France
Case Scaglione, directeur musical
Orchestre résident à la Philharmonie de Paris


Faire vivre le répertoire symphonique partout et pour tous en Île-de-France et le placer à la portée de tous, telles sont les missions de l’orchestre.
Formé de 95 musiciens permanents, résident à la Philharmonie de Paris, l’Orchestre national d’Île de-France donne chaque saison une centaine de concerts sur tout le territoire et offre ainsi aux Franciliens la richesse d’un répertoire couvrant quatre siècles de musique.
L’orchestre mène une politique artistique ambitieuse et ouverte, nourrie de collaborations régulières avec de nombreux artistes venus d’horizons divers. Il promeut et soutient la création contemporaine en accueillant des compositeurs en résidence tels qu’Anna Clyne, Dai Fujikura ou encore Guillaume Connesson, pour des commandes d’oeuvres symphoniques, de spectacles lyriques ou contes musicaux venant enrichir son répertoire.

En 2019, Case Scaglione succède à Enrique Mazzola en tant que directeur musical et chef principal. Fervent défenseur de la mission de l’orchestre, il aime partager sa passion du répertoire symphonique au plus grand nombre. Fier d’être l’un des vingt orchestres au monde les plus impliqués dans l’action culturelle, l’Orchestre imagine et élabore des actions éducatives créatives qui placent l’enfant au cœur du projet pédagogique – notamment à travers de nombreux concerts participatifs et spectacles musicaux pour toute la famille.

L’orchestre mène une politique dynamique en matière d’audiovisuel et, à ce titre, s’est nouvellement équipé d’un grand studio d’enregistrement high tech situé aux portes de Paris.

Depuis 2016, une série d’enregistrements est parue chez NoMadMusic : Bel canto amore mio (2016), un album consacré à Manuel De Falla (2017), La Bien-Aimée de Darius Milhaud et L’Oiseau de feu d’Igor Stravinski (2018), Ludwig, un album consacré à Beethoven avec le pianiste Cédric Tiberghien (2018) et un autre dédié à Gustav Mahler avec le baryton Markus Werba (printemps 2019).

L’Orchestre est fréquemment l’invité de prestigieux festivals en France et à l’étranger.

Créé en 1974, l’Orchestre national d’Île-de-France est financé par le conseil régional d’Île-de-France et le ministère de la Culture.

Postes vacants